Blog : Construire sa maison

Quel budget pour sa construction ?

LES CONSEILS MIECO POUR BIEN CHIFFRER VOTRE PROJET

Pour réussir votre projet de construction, vous devez bien calculer votre budget. Du terrain au jardin en passant par la technique et les formalités, nous avons détaillé pour vous les points à prendre en compte pour éviter les mauvaises surprises.
Faire construire, c’est payer le terrain et la maison. Mais pas seulement! Vous devrez également financer d’autres dépenses comme le raccordement aux réseaux (eau, électricité, gaz, etc.), les frais de notaire lors de l’achat du terrain, le bornage ou l’étude de sol éventuels, l’assurance et les frais annexes liés, l’aménagement du jardin…
N’oubliez pas : après la construction, la vie continue et vous devez pouvoir financer les dépenses de votre foyer (école des enfants, loisirs, transports, impôts locaux, etc.).

Le prix pour construire votre maison va dépendre de plusieurs éléments à savoir la superficie habitable, l’ aménagement, une maison plain-pied ou à étages, les types de matériaux que vous voulez, et du constructeur de maison sélectionné.
Vous devez également prendre en compte la localisation de votre terrain car si il est isolé, le prix à payer ne se limitera pas au coût du terrain et à la construction de la maison, la facture peut vite grimper surtout s’il faut relier le terrain au tout-à-l’égout ou au réseau électrique. Pour ne pas avoir de mauvaise surprise nous vous conseillons d’ajouter une marge d’environ 10 % au budget prévisionnel.
Attention également aux coûts de fin de chantier, auquel on ne pense pas forcément comme l’évacuation des terres excédentaires, ou encore les travaux d’aménagement du jardin ou des clôtures. Il faut aussi tenir compte des aménagements intérieurs (la cuisine par exemple, les meubles ou la décoration etc.).

Recevez votre devis gratuit !

Comment réduire le budget total ?

Si votre budget explose ou si vous n’en sortez pas dans vos surfaces, commencez par supprimer ce qui n’est pas absolument indispensables : avez-vous absolument besoin de caves, d’un garage, d’un dressing, d’une salle de bains de grandes dimensions… ? Evitez aussi les espaces perdus en limitant les espaces de circulation : hall, dégagement de nuit… Une autre piste, dessinez à échelle vos meubles dans des locaux fictifs pour en déterminer les surfaces minimales, mais conservez des espaces libres suffisants pour circuler autour de la table, du lit… Limitez les surfaces de vitrage en dehors des pièces de vie et dans celles-ci optez plutôt pour des grandes surfaces vitrées que pour une multitude de petites fenêtres.

Quelles sont les maisons les moins chères ?

Les maisons de forme compacte (proche du cube) offrent un maximum de volume habitable pour un minimum de surfaces extérieures (façades, toiture, dalle de sol). Or ce sont justement ces parois extérieures qui coûtent cher car il faut les isoler et les parachever avec des matériaux résistants aux intempéries. Une maison (semi) mitoyenne coûte moins cher qu’une maison 4 façades car elle dispose de façades communes avec les maisons voisines. Ceci permet d’économiser sur l’isolation et les parements de façade. Préférez les formes simple et évitez autant que possible les décrochements, les excroissances, les volumes en porte à faux… qui coûtent beaucoup d’argent

En résumé pour établir votre budget il faut compter :

• Le prix du terrain ;
• Les frais de notaire pour l’acquisition du terrain ;
• La préparation du terrain (arrachage des arbres, égalisation des sols) ;
• Les frais d’architecte ou du constructeur, l’étude du sol ;
• La construction à proprement parler ;
• Les finitions et l’aménagement intérieur;
• L’aménagement du jardin (qui n’est pas non plus compris dans la prestation du constructeur sauf si mention dans le contrat) ;

Maison et construction : cinq conseils pour trouver les bons prix :

• Informez-vous sur tous les aspects de votre projet. Bien les connaître vous permet d’estimer plus facilement le juste prix ;
• Recoupez vos informations et comparez les sources. Posez le maximum de questions à vos différents interlocuteurs ;
• Attention aux solutions techniques marginales et non homologuées dont les prix sont difficiles à cerner ;
• Envisagez les choses de façon globale, en vous fiant au rapport qualité/prix et pas seulement au prix ;
• Méfiez-vous de certains avis excessifs sur les forums Internet. Là encore, vérifiez et recoupez vos informations ;

Voici quelques ratios pour réduire votre budget.

Le gros oeuvre 56 %

50 à 70 % de votre budget construction est affecté au gros oeuvre.
En détail
Comment se répartissent plus en détail les coûts de gros oeuvre, par rapport au budget total de construction ?
• Main-d’oeuvre fondations (sans cave : installation de chantier, travaux de terrassement, fondations sur semelles) : 2,99 %
• Matériaux pour travaux en sous-sol : 6,44 %
• Main-d’oeuvre travaux hors sol (construction de façade) : 16,58 %
• Matériaux travaux hors sol (briques, isolation,…): 14,52 %
• Travaux de toiture (tuiles, charpente, … ou toiture plate): 7,89 %
• Menuiserie extérieure (portes et fenêtres) : 7,5 %
Les travaux en sous-sol représentent quelque 10 % de votre budget total. Les coûts augmentent plus fort à partir de la maçonnerie. Près d’un tiers (31,1 %) de votre budget de construction est absorbé par la construction hors sol.
Main-d’oeuvre : 30 %
Les premiers mois de la construction sont aussi ceux qui vous coûtent le plus cher. Surtout à partir de la pose de la première pierre. Et c’est logique, car le gros oeuvre représente facilement plusieurs mois de travail. Et des heures de main-d’oeuvre et des coûts de matériaux supplémentaires.
Dans la répartition précédente, 20 % du coût total sont imputables à la phase de gros oeuvre. A cela s’ajoute au minimum 10 % pour le reste du processus de construction : sanitaires, électricité, chauffage, sols, travaux de plafonnage, de chape et d’isolation. Si vous êtes bon bricoleur, vous pouvez bien entendu économiser un peu sur ce poste.

Les techniques : 17,5 %

Une fois le gros oeuvre terminé, il faut penser aux techniques : ventilation, sanitaires, électricité et chauffage. Comment ces différentes techniques se répartissent-elles ?
En détail
• Ventilation : 4,26 %
• Sanitaires (2 toilettes, douche, baignoire et meuble de salle de bains) : 4,83 %
• Électricité : 2,91 %
• Chauffage : 5,5 %

Le parachèvement et les finitions : 24 %

Vos équipements techniques sont installés. Le moment est venu de mettre la ‘touche finale’.
En détail
• Travaux de plafonnage : 6,24 %
• Travaux de chape et d’isolation : 2,78 %
• Travaux de revêtement de sol : 4,48 %
• Escaliers : 2,52 %
• Cuisine : 3,63 %
• Jointoiement : 1,66 %
• Portes intérieures : 2,71 %

La paperasserie 2,5 %

Enfin, venons-en à une série de frais avant et pendant la construction. En série d’études et de tests vont donneront le feu vert ou vous aiderons à mener à bien votre construction.
En détail
Tranche de cout (millions DA) Catégorie A ( Villa, maison …)
0 – 20 2% à 3%
20 – 50 1,90 % à 2,90 %
50 – 80 1,80 % à 2,80 %
80 – 100 1,70 % à 2,70 %
100 – 150 1,60 % à 2,60 %
150 – 200 1,50 % à 2,50 %
200 – 300 1,40 % à 2,40 %
Plus de 300 1,30 % à 2,30 %

Nous nous déplaçons CHEZ VOUS !

Vous souhaitez recevoir des conseils ?
Contactez-nous et un conseillé se déplace chez vous !